Passage à l'heure d'été : quel impact sur les tout-petits ?

Publié le : 07/03/2019 10:53:25
Catégories : Familidoo

Le passage à l'heure d'été 2019, c'est pour bientôt ! Comme chaque année, le changement d'heure est diversement apprécié : a-t-il un impact sur le sommeil et sur les rythmes des tout-petits ? Que faire pour s'y préparer ? Les experts Familidoo vous livrent quelques bonnes pratiques qui vont permettre aux plus jeunes (et aux plus grands ! :)) de passer ce cap sans encombre.

Le changement d'heure approche !

C'est dimanche 31 mars prochain, à 2 heures du matin, nous avancerons nos montres d'une heure, pour se caler sur l'heure d'été.
Chaque année, en France et ailleurs en Europe, nous avançons d'une heure en mars et reculons d'une heure au mois d'octobre. Ces passages à l'heure d'été ou à l'heure d'hiver, qui existent depuis 1976, avaient été instaurés pour des questions d'économies d'énergie.
Chaque année, leur efficacité en matière énergétique est contestée, de même que leurs effets sur le sommeil des adultes et des plus jeunes, ainsi que sur les rythmes de vie en général.

Quel impact sur le sommeil des enfants ?

Si les adultes se réjouissent généralement du passage à l'heure d'hiver, qui permet de gagner une heure de sommeil, ils sont moins unanimes sur le passage à l'heure d'été ! Mais quel est l'impact sur l'organisme et les cycles de sommeil des tout-petits et des jeunes enfants ?
Il est admis que le bébé de 6 mois n'est que peu, voire pas du tout, affecté par ces heures en plus ou en moins. Cela s'explique par le fait que le tout-petit n'est pas encore calé sur les rythmes circadiens, de 24 heures.

Il n'en va pas de même pour les bébés de plus de 6 mois et les enfants, qui peuvent subir, mais ce n'est pas systématique, les répercussions du passage à l'heure d'été ou d'hiver, et ce pendant quelques jours : troubles légers du sommeil et de l'humeur, fatigue inhabituelle, perte d'appétit. Il convient cependant de noter que ce ne sont pas des effets aussi prononcés que ceux que peuvent provoquer un jetlag après un long voyage.

Peut-on anticiper ce changement ?

Quelques bonnes pratiques peuvent aider à rendre ce changement horaire moins brutal pour les enfants, en prenant vos précautions plusieurs jours à l'avance.
Il est ainsi possible d'anticiper en décalant progressivement les heures de coucher, de bain et de repas. Par exemple, vous pouvez mettre bébé au lit 15 mn plus tôt que la veille pendant les 4 jours qui précèdent le passage à l'heure d'été. C'est une manière de s'adapter au futur rythme, à la perte d'1 heure de sommeil, ainsi qu'aux nouvelles conditions de luminosité.

Et vous, avez-vous constaté des changements chez les enfants que vous gardez au moment du passage à l'heure d'été ? Faites-nous part de votre retour d'expérience !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)