Assistantes maternelles, réussissez la période d'adaptation !

Publié le : 17/09/2018 17:58:26
Catégories : Conseils administratifs

Vous êtes sur le point de démarrer votre nouveau métier d'assistante maternelle : vous avez accompli toutes les démarches nécessaires, vous avez équipé / sécurisé votre logement pour accueillir les enfants dans de bonnes conditions, mais avez-vous songé à la manière dont vous envisagez la période d'adaptation ? De quoi s'agit-il ? A quoi sert-elle et comment l'organiser au mieux ? Les experts Familidoo se sont penchés pour vous sur ce dossier.

Qu'est-ce que la période d'adaptation ?

Vous accueillez de nouveaux enfants chez vous ? Leurs parents vont très certainement évoquer avec vous la question de la période d'adaptation. Si celle-ci est pratiquée dans les crèches et structures d'accueil collectives, elle ne va pas toujours de soi entre une assistante maternelle et les enfants qui vont lui être confiés.

Cette période d'adaptation vise à ce que toutes les personnes concernées s'habituent les unes aux autres : elle permet à l'enfant gardé de se sentir bien avec vous, et aux parents d'être en confiance. Il s'agit donc d'un sas important, au cours duquel l'enfant s'acclimatera à un autre environnement que le sien, souvent très différent de ce qui lui est familier, avec d'autres enfants à côtoyer : cela fait beaucoup de changements pour un tout-petit !
Et durant cette période, vous aurez vous aussi l'occasion de faire connaissance avec un nouveau bébé, ainsi qu'avec ses parents.

Période d'essai et période d'adaptation, est-ce identique ?
Ne confondez pas ! La période d'essai est indissociable de votre contrat de travail et permet à chaque partie de s'assurer qu'elle a fait le bon choix, tandis que la période d'adaptation est facultative. Néanmoins, gardez bien présent à l'esprit que les parents sont parfois anxieux de laisser leur enfant avec une nounou et que la période d'adaptation les rassurera aussi !

Comment organiser la période d'adaptation ?

Pour que chacun(e) ait le temps de s'acclimater à cette nouvelle organisation, il faut compter généralement un temps d'adaptation de 5 à 7 jours maximum. Tout le monde prendra ainsi ses marques !

Très concrètement, il va s'agir de faire passer à l'enfant de plus en plus de temps chez vous : d'abord une heure avec l'un des parents, puis deux heures avec une séparation en douceur. Généralement, si tout s'est bien déroulé, vous pourrez envisager une demi-journée de garde, puis quasiment une journée entière et enfin une vraie journée complète.
Notez bien que la période d'adaptation sera rémunérée au réel, en fonction des heures effectuées. Et que sa durée n'influe en rien sur celle de votre période d'essai.

Et vous, comment organisez-vous les périodes d'adaptation ? N'hésitez pas à nous détailler comment vous avez abordé cet aspect spécifique de vos prestations, nous attendons votre témoignage !

Partager ce contenu

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire